02/05/2009

web

La Galerie de Peinture et des Arts Graphiques

Emile Aubry  (Béjaïa - Algérie)

 

                Jusqu’à la fin des années soixante dix, la ville de Béjaïa disposait d’un espace à caractère artistique et culturel d’une exceptionnelle valeur : il s’agit de la Galerie de Peinture et des Arts Graphiques Emile Aubry. Située alors sur le Boulevard Front de Mer, elle avait été conçue selon les normes en vigueur : grande salle, salles rouge et grise, salles jaune et bleu, salle verte,…

 

A sa création, la Galerie Aubry était devenue un véritable espace d’expression pour les artistes – peintres et les amoureux de l’Art. Des ateliers de peinture et des cours pour les jeunes étaient organisés. Certes, à cette époque, la galerie n’était accessible qu’à un public averti. Néanmoins, elle a joué un rôle essentiel dans la formation des artistes – peintres autodidactes de notre région (voir par exemple les témoignages de Tahar Khelfaoui et de Ali Tabchouche).

 

La Galerie Aubry a été répertoriée à l’échelle internationale par plusieurs catalogues et ouvrages spécialisés. C’est pourquoi la convention signée en 2002 entre l’Association Gehimab Béjaia et la Circonscription Archéologique de Béjaia avait pour principal objectif de reconstituer la galerie, de la réhabiliter (en lui permettant de retrouver sa vocation artistique et culturelle), d’authentifier et de restaurer les toiles  et de produire une exposition originale sur l’historique de cette galerie et sur l’importance des collections. Il s’agissait notamment de présenter les nombreuses œuvres en rapport avec « l’atmosphère de calme, de grandeur et d’éternité du Pays » : Femmes Kabyles, Femmes Juives de Constantine, Femmes du Sud, Paysage du Gergour, route de Kabylie, un oued sur les Hauts Plateaux, Route de Sétif, Paysage à la Maison Kabyle,…

08:50 Écrit par Ahmed dans peinture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.